16/01/2007

absurdité

seule dans le bus

Je sens une boule se former en moi, l'angoisse, la peur. Je continue, j'avance, je fais face, pourtant j'ai envie de fuir, de partir loin. Autour de moi le vide, et ce chemin qui m'emmène là-bas. Pourquoi j'y retourne alors que tout est terminé. C'est une histoire finie pour tout le monde, sauf pour moi, je ressens le besoin de barrer le mot "fin" mais je ne me sens pas le courage de le faire. Mes pas m'ont mènés devant l'arrêt d'autobus mais je n'ai pas le temps de m'asseoir qu'il arrive déjà. Une force obscur me jette à l'interieur. Ces visages, trop heureux, trop naïfs, j'ai envie de vomir, envie de courir dehors, de crier que c'est débile tout ça. Mais je reste, je m'approche de ce but que je redoute. C'est l'heure d'agir, je descends. Il est trop tôt, j'attends. Les minutes passent, je fume mais ça ne me calme pas plus. Je remonte le col de mon manteau, je n'ai pas froid mais je frissonne. Ca y est, c'est le moment. J'y vais, doucement, lentement, sans me presser. Le stress me gagne. Et si je me trompais, et si ça ne faisait qu'empirer les choses. Le voilà, je dois aller le voir, lui parler. Non je reste à juste le regarder. Il est beau mais inaccessible. Il ne me voit pas ou il ne veut pas me voir. Il est parti, rien ne c'est passé. Je me detends, mais je veux fuir ma lacheté. La journée passe, les cours, je veux pleurer. Et elles parlent de lui. Je ne veux pas rire, mais je dois. C'est enfin la fin, je retourne chez moi, je veux pas travailler, je veux pleurer. Je ne dois pas recommencer à saigner. Mais c'est facile de le refaire. Je tombe, je coule mais je me dis c'est pour plus tard. J'essaye de me faire croire que j'irai lui parler. Lui dire que je me meurs, que ce n'est pas fini. J'ai peur, et enfin je pleure....

20:15 Écrit par une inconnue dans silence | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour.
Merci de ton passage chez moi.
je me dais discret, je viens chez toi timidement, veux pas m'imposer.
J'ai vu que tu m'avais mis dans tes liens...
Ton texte est vraiment joli et je trouve qu'on sent une réelle capacité. Sans vouloir te vexer je suis certain que tu peux faire mieux. Mais j'aime beaucoup ce texte, hein. Continue à écrire encore et encore.
A bientôt.

Écrit par : Etienne | 17/01/2007

La musique sur mon blog est unitended de Muse
bonne journée
Merci de tes visites

A++

Écrit par : Pascal | 17/01/2007

Bonjour l'Inconnue Je voulais te remercier du commentaire déposé sur mon blog.
J'aime beaucoup cette prose que tu as écrite.
La prose peut être bien plus belle encore que les vers...
Continue de te libérer en écrivant...
Les mots exorcisent parfois bien plus que les larmes.
Doux baisers de la petite princesse...

Écrit par : Princesse Sarah | 17/01/2007

... Tres joli texte... il me rappelle quelque chose...
A bientot et bonne soirée!

Écrit par : regard-perdu | 17/01/2007

Les commentaires sont fermés.