17/02/2007

absurdité

rester dans le noir

Des souvenirs qui s'éffacent. La mémoire qui s'évapore. J'ai mal au coeur. Brisé. Je l'aime. Beaucoup trop. Faut arrêter. Je peux pas m'en empêcher. C'est dur. J'ai l'adresse. C'est la bonne. Oser y aller. Ou me désintoxiquer. Je sais pas. C'est long. Deux semaines sans le voir. Le stress. Marcher. Courir. Comme pour fuir. Ma propre ombre. Mon reflet dans le miroir. Mon coeur froit et glacial. Rentrer. Dans la nuit. Le visage sur la pizza. Pas faim. Envie de tout casser. De me libérer de cette haine. Prisonnière en moi. Je déteste les vacances. Je déteste le collège. Je déteste la vie. Routine. Les hauts. Si rares. Et les bas. Il n'y a que ça. Que ce ne sont plus des bas. C'est rien. C'est ma vie. Je la gâche. A force de l'aimer. De faire des erreurs. De ne rien arrêter. De tout continuer. Une raison m'échappe. Pourquoi on vit?

19:19 Écrit par une inconnue dans silence | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

juste ... magnifique ...
[ ne trouve pas de mots pour expliquer, juste le souffle coupé par la justesse du texte]
on déteste tous la routine, le collège, le lycée, mais quand vient le moment de la quitter, on est plus si sur de vouloir perdre tous nos repères...
l'amour nous fait faire tellement de connerie, mais on ne peux jamais s'en empecher, ou alors l'aime t'on vraiment ?
jte souhaite bon courage, en esperant sincerement que ça ira mieux avec le temps...

Écrit par : eve | 17/02/2007

C'est vraiment joli.
Je comprends ta tristesse, enfin, disons que j'essaye de comprendre.
Ca peut paraitre con mais si tu veux parler...
Oui, pourquoi on vit ? Je sais pas. Mais maintenant qu'on est là, essayons de nous accrocher.

Écrit par : Etienne | 18/02/2007

... trés beau texte, encore une fois je reste bloquer sur tes mots...
pourquoi on vit?si seulement je pouvais repondre je ne me sentirais pas si mal!
essaye de te raccrocher a qqch, c'est la seule chose que je puisse te dire!
sa me rends triste de ne pas pouvoir faire plus que cela...courage
bisous

Écrit par : mutilated girl | 18/02/2007

.... Bonne question pk es qu on vi je sais pas je me demande si quelqu un sai vraiment...Tu sais je me pose souvent cette question je reste assise dans l herbe et j y pense et aucune reponse me viens alors je me dis c'est t en mieux ainsi apres je pense a ceux qui m aiment vraiment et sa passe un peu...
Bisoux amitité

Écrit par : Dark | 20/02/2007

Bonne question ! Comme tu intitules tous tes posts 'absurdité' tu as surement dû te rendre compte que la vie est absurde et contingente.
Enfin je pense que l'on existe plus que l'on vit. Et que les hommes se st construits des répères temporels tels que la naissance et le mariage comme des objectifs à atteindre pr chercher l'"inabsurde" de la vie et éviter leur angoisse face à la mort.
Bisoux !

Écrit par : Sisyphe | 20/02/2007

Bonsoir l'inconnue Ton blog est très bien, le noir et blanc se marient bien.
La vie ? ben elle est belle je pense, si on ouvre un peu les yeux ;)

Écrit par : Man Of Shadow | 20/02/2007

On pourra traverser les siècles mais jamais on ne saura pourkoi on aime..
Et justement le malheur de lhomme est souvent lamour.. car il ne sait pas pourkoi, ni koment c arrivé, ni ce ke cest...
(pour répondre a la kesion) on vit pour connaitre la joie, la tristesse, la collère, le conbheur, la jalousie, lamour, a apprendre a vivre avec les autres, a partager ce kon a (meme les sentiments) etc, pour aboutir a la moirt.. voila une grande crainte de lomme... car il a peur de linconnu...

je voulais juste te dire.. lamour nexiste ke si lautre persone taime.. si non ce sont juste des sentiments perdus ki cherchent le réconfort (lamour)... ou bien parfois la passion.. réfléchis, kels sont tes sentiments pour lui a ton avis?

a+ kiss et bonne nuit

Écrit par : mika | 20/02/2007

14h20 salut a toi!!! LA VIE NE VAUT ETRE VECU SANS AMOUR!!!la pauvretée de la vie ici bas vaut la richesse la haut! sache le! moi c est ce que je pense en moi. vie ta vie car elle seul vaut plus l amour ydillique.salut a toi

Écrit par : OLIMAL | 07/03/2007

Les commentaires sont fermés.