06/04/2007

absurdité

ombre dans le brouillard

Je vis pas pour les autres. Je vis pas pour moi. Je vis pour rien. Je vis pour personne. Je vis ? C’est même pas sur. Même plus. J’ai rechuté. Je suis retombé dedans. C’est pire qu’avant. Ce semblant de vie. Cette fausse existence. Ce rêve éveillé. « Regarde moi, tes yeux pleurent, ton âme pleure, à toi maintenant de pleurer, tu restes une coquille vide, c’est fini alors ». Oui c’est fini. Je partirai. Laissant le chaos. Laissant la souffrance. Pourquoi j’ai mal ? Ma vie ne se raconte pas. Ne se dit pas. Elle est une suite de choses. Une suite de sentiments. Une suite d’émotions. Les mots n’existent pas. La langue n’est pas assez riche. On en a parlé. Il m’attendait. J’ai couru. J’ai peur de lui. Angoisse de la voir. Inquiétude. Crainte. Anxiété. Et après ça va. Il est imprévisible. Mauvaise réputation. Trop intelligent. Cruel. Comme moi on dit. Il a mal. Il est triste. Mais il le montre pas. Fierté. Lui il a compris. C’est le seul. Il m’a compris. Il sait. Il sait mettre des « parce que » aux « pourquoi ». On a parlé. De moi. Il parle pas de lui. Mais j’ai appris. C’est dur ce qui lui est arrivé. Je regrette. Mais ça n’a pas de raison. On s’est ensuite quitté. Une simple bise. Un sourire un peu forcé. Et puis voilà. Et puis fin ? Je me dis toujours que c’est la dernière fois. Peut-être celle là. Ca me donne envie de pleurer. Mais je pleure pas. Non. Je refuse. Trop d’arrogance. Et elle qui m’appelle après. Pour me dire quoi. Pour me dire rien. Pour discuter. J’ai pas envie. Je voudrais crier. Lui crier à elle. Toute ma haine. Tout ma rancune. Mais je dis rien. Je regrette en silence. Je m’en veux d’être lâche. Pas assez forte pour lui dire en face. « T’as oublié qu’on s’est aimé ? ». Pourquoi j’ai peur ? Peur de lui dire ça. De le lui cracher dessus. Elle a oublié. Logique. Elle veut pas y croire. Moi j’oublis pas. J’y arrive pas. J’ai tourné la page. A moitié. Une moitié de page tournée. Je l’aime plus. Mais j’oublis pas. Ces instants inoubliables. Ou inimaginables plutôt. « T’es peut-être lesbienne ? ». « Je crois pas. Je l’aime lui, même si je l’ai aimé elle avant. Maintenant c’est fini. Maintenant c’est lui ». Je sais pas. Je suis perdue. Et je m’isole. Trop. Elle me le dit. Et moi je trouve rien à répondre. Changement de sujet. J’aimerais qu’elle parle d’elle. Pourquoi elle est jamais triste ? Pourquoi elle rit et sourit tout le temps ? Je sais pas. Elle cache peut-être son jeu. « Ne vois pas le malheur partout ». C’est sur. Elle doit être heureuse. Joie. Bonheur. Insouciance. Bien être. Mon contraire. Quoique je ne suis pas si mal. Si triste. Juste suicidaire. C’est le plus grave. Le plus dur. Cette passion pour la mort. Attirée. J’ai confiance en elle. En la souffrance aussi. Et la douleur. La tristesse. La mélancolie. Et tout le reste. Je suis heureuse là dedans. C’est bête. C’est anormal. C’est fou peut-être. Oui j’aime la folie. Les plus grands génies étaient pas fous ? On me l’a dit un jour. Je crois. Moi je suis folle. On me l’a dit aussi. C’est prouvé. C’est sur. Je ne le nie pas. J’en suis fière. Je dois délirer. Mais bon…

19:10 Écrit par une inconnue dans silence | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

bonjour ;-)

Écrit par : VM | 07/04/2007

* Courage, ne te pose pas tant de questions et fais confiance a tes sentiments. .
A bientot

Écrit par : PrincessOfblood | 12/04/2007

... pourkoi tu serais folle?tu n'es pas differente des autres, enfin pas entierement, tu as juste ta vision de la vie, elle te dégoute et c'est normal il parait...
tu l'as aimé elle et maintenant c'est lui, meme si tu pense que rien est possible, un jour sa changera, tu les oubliera tous les deux et tu penseras a quelqu'un d'autre...fais toi confiance un peu...
*si tu as besoin, malgrè que je ne pourrais pas faire grand chose, n'hésite pas...*
**bisous**

Écrit par : mutilated girl | 15/04/2007

... Pour vivre simplement, il n'y a pas lieu à se poser des questions. Dès que l'on commence à douter, il est difficile de se raisonner. Alors prennons seulement le temps de vivre, on aura tout le loisir de se torturer l'esprit plus tard. :-) Bisous

Écrit par : Perle | 21/04/2007

bon dja excuz dmon gran retar lol ^^
"...Oui c’est fini. Je partirai. Laissant le chaos..." :( jve pa ktu parte fé pa dconeri :( stp pa dconeri
euhh sinn bon pr se text la on va en parlé dan kk minute o tel ^^
dc vla ....
Bizx Jtdr

Écrit par : PtiteTristania | 23/04/2007

super ton blog je l'aime bien

Écrit par : Shinigami | 29/04/2007

Another me. alors voilà. je viens de lire ça, je suis sans voix. Parce que c'est comme si c'était moi qui l'avais écrit? Mais tout, pas juste les lignes générales, tout, chaque mot, tu sais quoi, j'suis tellement sidérée que c'en est effrayant.
a cet instant précis, j'ai envie de te connaitre. Et crois-moi, ce texte, il me fait drolement flipper.
Parait que c'est que de smots, que des blogs. Mais je tente.
Juste... A bientôt, j'espère.
Take care.

Écrit par : Une autre inconnue | 24/05/2007

J'aime pas les fautes de frappe. Bref. Contacte-moi, si tu veux. Bises.

Écrit par : Une autre inconnue | 24/05/2007

Les commentaires sont fermés.