17/06/2007

je l'aime et je t'aime

Je le vois. Pour la dernière fois. Un amour passé. Un vieux souvenir. Triste. De la douleur. De la fatigue. Pleurs. Et sang. Tout s'efface. Avec les vacances. Longues. Douloureuses. Je ne pourrai pas. Ne tiendrai pas. Mais il y a elle. On court. On rit. On sourit à la vie. Mais j'ai envie de pleurer. Envie de l'embrasser. De tout oublier. Avec elle. Mais j'ai le poids du secret. La souffrance. Forte. Qui me tape sur le coeur. Fragile. Brisé. Ce petit coeur. Je veux aimer. Et être aimer. Mais non. Pas possible. Impossible. « Rêve. Et meurs. Tu mérites rien. Tu vaux rien. Va crèver. Dans ton trou. Dans le noir. Souffre. Imagine. Et meurs. » Oui. Je ne mérite rien. Que des rêves pourris. Que des illusions. La tache sur les couleurs. Le noir sur le rose. Pardon. Je l'aime. Et elle aussi. Eux. Tous deux inaccesible. Pourquoi ? Injustice. Je ne dois pas. Je ne peux pas. Juste rester. Me complère dans la mort. Figée dans la tristesse. Agonie d'une souffrance. Je n'ai le droit qu'au bonheur artificiel d'un extasy trop vite pris.

00:30 Écrit par une inconnue dans silence | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

condané a érrer entre 2 amours que tu dis "impossible"
prisonière de tout sa,
comme tout les autres,
échappe toi!

Écrit par : lestat | 17/06/2007

Les commentaires sont fermés.